Rechercher
  • Sandy

✨ La respiration ✨





Respirer est un acte vital, la plupart du temps inconscient, auquel nous ne prêtons généralement pas attention.


Pourtant, il faut bien avouer que beaucoup d’entre nous passons notre vie...en apnée! Stress, rythmes effrénés, journées surchargées, ou simplement mauvaises habitudes, on se contracte, on bloque notre ventre, notre diaphragme, on respire de manière superficielle.

Beaucoup de gens adoptent une respiration «incomplète». Ça signifie respirer avec la poitrine qui monte, mais le ventre qui ne bouge pas. Or, comme on va le voir, une respiration complète commence par le ventre.

Pourquoi faire?

Une bonne respiration est capitale pour permettre la bonne oxygénation du corps et des cellules, des échanges gazeux de qualité, et par voie de fait, augmenter l’énergie disponible, ralentir les processus de vieillissement… Respirer de manière lente et profonde apporte aussi au cerveau un message de calme, lui donne l’information que tout va bien. Respirer de manière rapide et courte à l’inverse envoie au cerveau un signal de tension, de stress, d’urgence.

Le mécanisme


Imaginez vos poumons comme des ballons qui se gonflent et se dégonflent. Pour qu’ils se remplissent correctement, il faut qu’ils aient de la place.

Le diaphragme va se contracter et DESCENDRE lors de l’inspire. Il va pousser les viscères vers le bas et vers l’avant (ceux-ci étant bloqués dans les autres directions par vos os), ce qui va faire GONFLER le ventre.


Ce sont donc bien les organes, par l’intermédiaire du diaphragme, qui font gonfler le ventre, et non l’air à proprement parlé.


Les muscles intercostaux (attachés aux cotes) se contractent dans un infime laps de temps avant que l’inspire, pour permettre à la cage thoracique de s’ouvrir et aux poumons de se déployer.


A l’inverse, à l’expiration, le diaphragme remonte, laisse les organes reprendre leur place et les poumons se vider.


Avant de vous lancer dans des techniques de respiration élaborées, je vous invite à calmement apprivoiser la respiration « dans le bon sens » et complète.

Inspirez, laissez le ventre se gonfler, puis la cage thoracique s’ouvrir, puis les épaules se lever. Doucement, de manière fluide.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout