Rechercher
  • Sandy

✨ Les différentes phases du cycle de la femme

Dernière mise à jour : août 31




🌺 En tant que femmes, nous sommes cycliques. Tout au long du mois, nous sommes sous l'influence de différentes hormones, savants réglages prévus pour potentialiser notre capacité à donner la vie.


Que l'on veuille des enfants ou non, connaître et comprendre son cycle pour respecter ses besoin, accepter ces variations, c'est important!


Pour ne pas culpabiliser, pour mieux se comprendre, pour mieux s'écouter ❤️


🌱 Un cycle dure en moyenne 28 jours, bien que cela varie d’une femme à l’autre voir d’un cycle à l’autre.


🌹 La phase menstruelle (les règles)

Le premier jour des règles = le premier jour du cycle.

La muqueuse utérine est évacuée car il n’y a pas eu de fécondation.

Le taux d’hormones est très faible. C’est aussi un effort de détox de l’organisme, avec une possible fatigue, tristesse, perte ou augmentation d’appétit, sommeil perturbé.

Acceptez de ralentir au besoin, écoutez vous, reposez vous, c’est le moment de prendre bien soin de vous.


🌻 La phase folliculaire

Entre les règles et l’ovulation, la muqueuse de l’utérus s’épaissit à nouveau pour accueillir un potentiel œuf fécondé.

Les œstrogènes dominent, provoquant une remontée d’énergie, de créativité, de peps, parfois de désir, le sentiment d’être bien dans sa peau, peut être séductrice.


💐 La phase ovulatoire

L’ovulation se produit en moyenne au 14 ème jour (sur un cycle de 28).

L’hormone LH augmente et provoque la rupture du follicule (petite poche) qui contient l’ovule, celui ci étant donc libéré et commençant sa migration de quelques jours vers l’utérus.

Un petit pic de testostérone est atteint, augmentant la libido de la femme car c’est la période où elle est le plus fertile (la nature est bien faite 😄)


🏵️ La phase lutéale

Après l’ovulation, c’est la progestérone qui prend le relai et domine, stimulant l’endomètre (muqueuse utérine) à accueillir l’ovule.

Cette hormone ralenti la femme, dans le but de créer un environnement propice à ce que l’ovule s’accroche. Ça peut créer de la fatigue, une baisse du rythme, du moral.

Là encore, écoutez vous, ralentissez si vous en ressentez le besoin.


Et vous, respectez-vous vos rythmes suivant les phases de votre cycle, ou aucune différence ?

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout